24 novembre 2006

Michel Déon par Pol Vandromme

J'étais entré en Déonie pour n'en plus sortir. Ayant reconnu un canton de ma sensibilité, j'éprouvais le désir irrépressible d'en connaître le père fondateur, le maître de ses cérémonies. Cela se fit sans encombre, par consentement mutuel. Un article, un signe de gratitude, un rendez-vous tout de suite fixé et, comme par enchantement, je me trouvais devant Michel Déon. Pour mieux dire : avec lui, à ses côtés, dans une confiance réciproque, presque dans une familiarité immédiate. L'amitié, comme un coup de foudre. Rien, jamais au cours... [Lire la suite]
Posté par desavy à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,