29 octobre 2014

Beigbeder, Neuhoff et Besson par Chevillard

Il y a un double jeu de la désinvolture assez lamentable, qui se rencontre par exemple chez Frédéric Beigbeder, Eric Neuhoff ou Patrick Besson. Ils se voudraient espiègles ou primesautiers, mais ces adjectifs qualifient trop bien les fillettes pour convenir aussi à leur prose vulgaire et bâclée. Car ce sont des écrivains qui bâclent. Qui bâclent avec constance, avec acharnement. Qui bâclent avec scrupule. Ruse grossière : l’écrivain bâcleur laisse croire en effet qu’il pourrait faire beaucoup mieux, qu’il gâche exprès son immense... [Lire la suite]
Posté par desavy à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 septembre 2014

Extension du domaine de Houellebecq dans Madame Figaro

Madame Figaro, 22 août 2014.
Posté par desavy à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 septembre 2014

Une affaire pétillante

Madame Figaro, 5 septembre 2014.
Posté par desavy à 10:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2014

Michel Houellebecq enlevé !

  Le 27 août sera diffusé sur Arte L'enlèvement de Michel Houellebecq, documentaire de Guillaume Nicloux, présenté au Festival de Berlin. Houellebecq y joue un écrivain kidnappé par de mystérieux individus. Nicloux est parti de la rumeur qui avait couru en 2010, annonçant la disparition à l'étranger du vrai Houellebecq. L'enlèvement de Michel Houellebecq oscille entre docu-fiction et comédie. Houellebecq s'amuse à jouer son propre rôle, et met en scène la question de son statut d'écrivain et prix Goncourt. ... [Lire la suite]
Posté par desavy à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2014

Décès de Simon Leys, baroudeur lucide

Le Figaro, 12 août 2014
Posté par desavy à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2014

J'aime tuer mes personnages

J'aime tuer mes personnages George R.R. Martin, Le Nouvel Observateur, 24 juillet 2014.  
Posté par desavy à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2014

Le roman de l'Amérique latine

  A 8 ans, il part rejoindre ses parents, qui l'envoient en pension chez les jésuites dans la ville de Barranquilla, puis à Bogota. Il publie ses premiers écrits dans la revue du collège. Baccalauréat en 1946, études de droit – vite abandonnées – et premières collaborations dans la presse : c'est en tant que journaliste que Garcia Marquez entre dans la vie publique. Lectures classiques : Kafka, Joyce, Virginia Woolf, Faulkner, Hemingway… Mais les influences ne jouent que sur la forme. Le fond, ce sera l'impalpable, le culte du... [Lire la suite]
Posté par desavy à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2014

Faut-il tout publier ?

  « D’une manière générale, je pense qu’il faut tout publier, en faisant des éditions critiques, en mettant en perspective, explique-t-il.Mais je dois avouer qu’en ce début de XXIe siècle, où l’on a d’un côté des conformistes qui pensent qu’on publie pour pouvoir laisserpasser des propos antisémites, ce qui est stupide, et d’un autre, on l’a vu, des  militants violemment xénophobes et homophobes, je me suis longuement interrogé. Certains plaidaient pour la suppression de tel ou tel passage, d’autres pour une anthologie.... [Lire la suite]
Posté par desavy à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 janvier 2014

Donna Tartt et Stephen King

  Elle est cette romancière adulée par Stephen King, lequel confie parfois qu'il aimerait la secouer par les épaules en lui criant : "Tu te rends compte du peu de temps dont tu disposes pour construire ton oeuvre ?" Alexis Brocas, Carrefour savoirs, janvier 2014.
Posté par desavy à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2014

Une fille, qui danse

      L'Histoire, ce ne sont pas les mensonges des vainqueurs, comme je l'ai trop facilement affirmé au vieux Joe Hunt autrefois ; je le sais maintenant. Ce sont plutôt les souvenirs des survivants, dont la plupart ne sont ni victorieux, ni vaincus.     Il me semble que cela peut être une des différences entre la jeunesse et la vieillesse : quand on est jeune, on invente différents avenirs pour soi-même ; quand on est vieux, on invente différents passés pour les autres.   Julian... [Lire la suite]
Posté par desavy à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :