03 octobre 2009

Michel Déon dans les Cahiers de l'Herne

Les vies de Michel Déon S'il fallait une nouvelle preuve de l'importance littéraire de Michel Déon, elle nous est magistralement donnée par ce numéro des Cahiers de l'Herne consacré à l'auteur des Poneys sauvages. De l'étude savante au simple témoignage d'affection, une trentaine de textes d'écrivains ont été réunis par Laurence Tacou, maître d'œuvre de l'ouvrage. Le club des inconditionnels de Michel Déon rassemble des romanciers aussi différents que Milan Kundera, Emmanuel Carrère, Éric Neuhoff et Patrick Besson. Nous... [Lire la suite]

07 mars 2007

On ne se dirige nulle part ; on se heurte partout

L'auteur ne s'épargne pas. On n'est jamais dans la pose. Le livre se joue de ce que l'on espère et de ce qu'il advient ; de ce que l'on devrait être et de ce que l'on se contente d'être. Les plus beaux passages du récit sont consacrés à la mère. Emmanuel Carrère choisit, avec ce livre, d'aller contre ses ordres puisqu'il y révèle tout ce qu'elle veut enfouir. Il lui adresse, à la fin, une lettre magnifique. Il dit nager vers elle comme lorsqu'il était enfant et qu'il apprenait à nager rivé à son regard. Il avait confiance. Mais il a... [Lire la suite]
Posté par desavy à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2007

Un roman russe

Ce livre était une chose que ma mère m'avait demandé de ne pas faire et que j'estimais ne pas pouvoir ne pas faire. Emmanuel Carrère, Le Monde, 2 mars 2007.
Posté par desavy à 20:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2007

Un objet rare

Un roman russe, écrit dans un style de bombe cloutée, est un objet rare. Chaque phrase y est écrite contre le mensonge. Le récit se révèle passionnant de bout en bout. On y trouve une histoire de moustache, une gouvernante morte, un fait divers atroce, une langue russe symbolique, une berceuse cosaque, une passion destructrice, un lieu fantomatique, une lettre à la mère. C'est écrit contre la mort et pour la vie. Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche, 25 février 2007.
Posté par desavy à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2007

L'Amie du Jaguar révèle un vrai écrivain

L'auteur a bâti une construction savante, solide, comme un roman policier où chaque détail, aussi infime soit-il, a son importance, dont les brusques accélérations, les tournants imprévus, les rebondissements inattendus, le suspense témoignent de l'aisance prometteuse de ce jeune romancier de vingt-cinq ans. L'Amie du Jaguar, qui tranche sur la médiocrité habituelle de tant de premières oeuvres bâclées, est un roman qui ne serait ni tout à fait une histoire vraie, ni tout à fait un rêve. C'est une belle histoire, aussi exaltante... [Lire la suite]
Posté par desavy à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :