24 août 2009

La fille du garde-barrière de Guéthary

De ces réminiscences en forme de divagation carcérale, l'écrivain de L'amour dure trois ans tire quelques belles pages portées par un sens de la formule néo-hussarde. Mais Roger Nimier, Antoine Blondin et Bernard Frank peuvent reposer en paix, la relève n'est pas à chercher dans cette autobiographie pâlotte du jeune homme qui draguait gauchement la fille du garde-barrière de Guéthary. Le Journal du Dimanche, 23 août 2009, à propos d'Un roman français.
Posté par desavy à 21:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 août 2008

Il ouvre ses pages parce que je l’aimais

Frank était un écrivain qui faisait rêver les jeunes gens. Il avait un immense talent. Accessoirement, il se moquait volontiers de moi, il me prenait pour tête de Turc. Je ne répondais guère. Et puis, une fois pour toutes, je lui ai rendu la monnaie de sa pièce. Il est mort. Il ouvre ses pages parce que je l’aimais.Jean d'Ormesson, Odeur du temps.
Posté par desavy à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2007

Une Sagan paresseuse qui ne cesse de travailler

Le récit d’Annick Geille peint une Sagan qu’on aurait tous aimé connaître. Le 25 rue d’Alésia ressemble à un café aux banquettes confortables, aux tables ouvertes. Tiens, voilà Jacques Chazot, tiens voilà Bernard Frank qui rentre de Grimaud où il vient de terminer Solde, une sorte de chef-d’oeuvre dont il avait le secret. Annick Geille passera des bras de Sagan à ceux de Frank. On vivait comme ça, par-delà les règles bourgeoises de l’amour. Un côté liaisons dangereuses. Jouissif et toxique à la fois. Selon Annick Geille : «Le mot... [Lire la suite]
Posté par desavy à 08:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 avril 2007

Blanc-bec du dandysme de gauche

Jouvenceau de vingt-deux ans, blanc-bec du dandysme de gauche, nouveau venu aux Temps modernes pour suppléer la défection forcée d'Etiemble, Bernard Frank n'avait rien publié, mais déjà beaucoup écrit. La maison d'édition La Table Ronde, ignorante par Duhamel interposé des chicanes de la revue La Table Ronde, me l'apprendrait sans retard. Trente petites pages, le ton qui distinguait, le style qui consacrait. Inconnu hier, célèbre le lendemain, carrière ouverte par les aînés qui y étaient encore, Frank n'eut plus à redouter la... [Lire la suite]
Posté par desavy à 23:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2007

Une journée dans la vie de Bernard Frank

De nombreux auteurs se réfèrent à vous. On les surnomme les "frankistes" (Besson, Frébourg, Garcin, Neuhoff). Vous considérez-vous comme un maître à penser ? Lorsque je travaillais encore au Monde, Patrick Besson avait écrit un papier très amusant sur moi dans L'Humanité. Cela s'intitulait "Une journée dans la vie de Bernard Frank", alors que je ne l'avais jamais rencontré. C'était un foutage de gueule assez impressionnant, je me suis tordu de rire. Récemment, j'ai vu qu'Arnaud Viviant parlait de moi dans son... [Lire la suite]
Posté par desavy à 18:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2006

Ne pas écrire devient une habitude

Si certains livres ne sont pas écrits, c'est souvent parce que leur auteur n'en a aucune envie. A un moment, quand on parle trop de son prochain roman, on néglige de le rédiger, et après, comme m'avait dit le regretté Bernard Frank au Tiburce, rue du Dragon : "Ne pas écrire devient une habitude". Frédéric Beigbeder, Madame Figaro, 16 décembre 2006.
Posté par desavy à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2006

Bernard Frank par Eric Neuhoff

Lejeune relit et commente tous les titres de son ami. Cela donne envie de l'imiter, de se replonger dans Les Rats ou dans Un siècle débordé, surtout maintenant. Avant, on se disait que rien ne pressait, que Frank nous adressait ses cinq feuillets hebdomadaires dans Le Nouvel Observateur. Les écrivains meurent aussi. Frank devait le pressentir, qui répond à son portraitiste dans des pages qui prennent valeur de testament. « Mort, un livre sur moi aurait ses chances. Mais je n'avais pas tellement envie de mourir. » Jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par desavy à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2006

Indigestion de moralité

Je ne cherchais pas à m'expliquer avec Sartre. J'attendais d'avoir lu l'article de Cau. J'étais seul et j'éprouvais une sorte de joie que je connais bien : j'allais pouvoir tout recommencer. Au fond du puits, il n'est plus nécessaire de se gêner. Les insultes pleuvaient. La plupart du temps, on ne parlait pas de mon roman, mais de mes moeurs, de ma façon de me conduire dans le monde. C'est fou comme j'avais pu avoir des amis sans le savoir. Bourrieu (un personnage des Rats) c'était moi, point d'erreur. Tout ce qui lui était arrivé... [Lire la suite]
Posté par desavy à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2006

Une amitié littéraire

Françoise Sagan a été l'amie indissociable de l'écrivain disparu vendredi dernier. Aux yeux de Françoise Sagan, c'était l'écrivain par excellence. Son meilleur ami, avec des brouilles et des retrouvailles qui se fêtent. Bernard Frank était ancré dans le coeur de Sagan, devenue très tôt son port d'attache. ­Indissociables depuis la parution de Bonjour tristesse, en 1954, ils ont formé pendant des décennies une sorte de couple légendaire fait de tendresse et de fâcheries. Mais leur amour de la littéra­ture et une... [Lire la suite]
Posté par desavy à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 novembre 2006

Bernard Frank par Eric Neuhoff

La vie, il l'observait avec malice et gourmandise. Pour lui, elle résidait surtout dans les livres. Ils furent son manteau, sa passion, sa maison. Il avait tout lu, possédait une mémoire d'éléphant. Il était né à Neuilly en 1929, avait grandi dans le XVIIe arrondissement, habité chez ses parents jusqu'à un âge avancé. Il mena ensuite une existence d'adolescent prolongé, logeant chez ses amis, le plus souvent chez Françoise Sagan avec laquelle il partageait le goût du jeu, de l'alcool et de l'insouciance. Avec lui, c'est une époque qui... [Lire la suite]
Posté par desavy à 15:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,