08 mars 2013

Disparition

    En deux semaine, Marcela a perdu son prénom.
Posté par desavy à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 octobre 2006

Adorer des bas résille

Mais la fragilité est surtout du côté des hommes. Comme si personne ne les avait prévenus que le Père Noël ne passera pas : dès qu'ils voient un manteau rouge ils courent en brandissant la liste des cadeaux qu'ils voudraient voir sous la cheminée. J'aime beaucoup, depuis, entendre les hommes pérorer sur la stupidité des femmes qui adorent le pouvoir, l'argent ou la célébrité : comme si c'était plus con que d'adorer des bas résille... Virginie Despentes, extrait de King Kong Théorie, cité par Marcela Iacub, Le Monde 6... [Lire la suite]
Posté par desavy à 22:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2006

On met son corps à disposition d'autrui

Mais le corps est toujours dans le commerce ! Dans un contrat de travail, par exemple -que l'on soit mannequin ou ouvrier-, on met son corps à la disposition d'autrui, de l'employeur en l'occurrence. Le corps est toujours objet des contrats. De la même façon que l'esprit, d'ailleurs. Alors pourquoi se raidit-on quand il s'agit de sexe et de reproduction ? Pourquoi ces deux choses devraient-elles être hors commerce, lorsque tant d'autres y sont ? Parce que l'Etat veut imposer par la contrainte des significations univoques à la... [Lire la suite]
Posté par desavy à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,