05 septembre 2014

Une affaire pétillante

Madame Figaro, 5 septembre 2014.
Posté par desavy à 10:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 juin 2013

La nostalgie heureuse

  Le petit dernier d'Amélie Nothomb, dont la sortie est annoncée pour le 22 août.   Un extrait, divulgué par un tweet d'Albin Michel : Tout ce que l'on aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A l'âge de cinq ans, quand on m'en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j'avais cru connaître et qui, au fil des années, s'éloignait de mon corps et de ma tête ?
Posté par desavy à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 août 2011

Haruki Murakami par Amélie Nothomb

84, année uchronique HARUKI MURAKAMI est un écrivain souvent boudé par l'intelligentsia française. J'ai longtemps cru que ce dédain s'expliquait par son succès planétaire. Ensuite, j'ai entendu des critiques de chez nous déclarerque son oeuvre n'était "pas assez japonaise". Les bras m'en sont tombés. Ainsi, il existe des Français capables de discerner ce qui est assez japonais de ce qui ne l'est pas. Imaginons qu'un intellectuel japonais refuse un auteur français pour ce motif qu'il ne serait pas assez français. Une si scandaleuse... [Lire la suite]
Posté par desavy à 20:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2010

Champagne

Après une présentation-lecture suivie de quelques questions, la séance "marathon" commence vers 18 h 30. Un à un, les lecteurs montent, seuls ou accompagnés d'un(e) ami(e) pour une photo souvenir à laquelle la romancière se prête de bonne grâce, attentive, prévenante, chaleureuse. D'un mot ou d'une question, voire d'un verre de champagne, Amélie Nothomb sait désinhiber les plus timides, ceux qui la voient pour la première fois. Visiblement émue de retrouver d'anciens lecteurs qui la suivent depuis de longues... [Lire la suite]
Posté par desavy à 08:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2010

Goncourt : première sélection

L'Académie Goncourt a publié ce lundi sa première sélection pour son prix 2010, qui doit être attribué le 8 novembre et qui comprend des poids lourds de la rentrée littéraire comme Michel Houellebecq, Virginie Despentes ou Amélie Nothomb. Voici cette sélection par ordre alphabétique: - Olivier Adam pour Le coeur régulier (L'Olivier) - Vassilis Alexakis pour Le premier mot (Stock) - Thierry Beinstingel pour Retour aux mots sauvages (Fayard) - Vincent Borel pour Antoine et Isabelle (S. Wespieser) - Virginie Despentes pour... [Lire la suite]
Posté par desavy à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 septembre 2010

Vous leur devez ça !

Attention, la plupart des missives sont agréables, certaines sont pleines d'espoir… Et, c'est vrai, il y en a d'autres qui virent au règlement de comptes, à l'impolitesse, à l'insulte ou à des demandes extravagantes. Ainsi des enseignants ont voulu que je corrige les copies de leurs élèves sous prétexte qu'ils travaillaient sur un de mes textes. Ces professeurs argumentaient : «Vous leur devez ça !» Des lecteurs m'ont demandé de l'argent ; d'autres m'ont proposé le mariage. Certains sont allés encore plus loin… Il y a... [Lire la suite]
Posté par desavy à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 août 2009

Bien-pensants

Supporter le discours des bien-pensants n'est déjà pas facile, mais cela devient intolérable quand on découvre l'ampleur de la haine dissimulée derrière ce catéchisme. A.Nothomb, Le Voyage d'hiver.
Posté par desavy à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2008

Conte moderne mâtiné d'une intrigue policière

  Amélie Nothomb s'an­nonce d'emblée comme la reine de la rentrée dans les librairies avec le plus fort tirage du mois de septembre. Le Fait du prince, dix-septième roman de l'auteur belge, a été tiré par Albin Michel à 200 000 exemplaires à l'instar de ses derniers livres qui ont toujours dépassé ce chiffre. Elle le doit à la fidélité sans faille de ses lecteurs, véritables inconditionnels qui ne se lassent jamais de la retrouver à chaque rentrée. Ils ne devraient pas être déçus par ce nouveau cru excentrique. Le... [Lire la suite]
Posté par desavy à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2008

Un talent en pleine maturité qui s'exprime d'emblée

Dans Hygiène de l'assassin, l'inquiétant et très mystérieux Prétextat Tach est une personnalité à facettes. N'ayant plus que deux mois à vivre, il a accepté de recevoir des journalistes. À 83 ans, le Prix Nobel de littérature, qui a 22 romans à son actif et arrêta d'écrire le jour de ses 59 ans, envoie aux pelotes ses quatre premiers interlocuteurs. Lequel parmi les reporters accourus du monde entier parviendra à le percer à jour ? Une journaliste de 30 ans plus coriace que les autres et surtout d'une curiosité insatiable soutient la... [Lire la suite]
Posté par desavy à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2008

Perversité du langage

La simplicité de la langue - quatrième raison - fait partie de la subtile panoplie littéraire de la romancière. Ou plutôt l'apparente simplicité. La phrase ne cherche pas midi à quatorze heures, mais le sens, parfois, est plus subtil qu'il n'y paraît. N'oublions pas que Nothomb est philologue. Dans Ni d'Eve ni d'Adam, la scène de la demande en mariage est un exemple de la perversité du langage. Enfin, Amélie Nothomb est ce genre de personnage que les médias adorent. Exubérant mais timide, volubile mais secret - bref, romanesque.... [Lire la suite]
Posté par desavy à 10:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,