Macé-Scaron

Ce n’est pas un exercice de copié-collé (...). La manière assez simple : j’ai un cahier noir dans lequel je note à la fois des éléments de vie et des éléments de lecture qui constituent des clins d’oeil, des appuis, des exercices d’admiration. Il s’agit donc d’emprunts, d’intertexte. C’est un exercice littéraire courant.

Il y a ceux qui me reprochent ma situation, ce que j’ai fait. Et d’autres qui me reprochent ce que je suis : quelqu’un qui porte un polo, je l’ai lu, qui est tatoué, qui est musclé, je l’ai lu aussi. Quelqu’un qui est gay. On n’est pas dans un débat, on est dans un chasse à courre.

Pour moi, écrire c’est ma vie. Je ne considère pas faire autre chose que ça. Je ne sais faire que ça. Il y aura un nouveau roman ou un nouvel essai

Joseph Macé-Scaron, mercredi 31 août 2011, Europe 1.

http://www.europe1.fr/Livres/Mace-Scaron-une-chasse-a-courre-694583/